Gestion software


En informatique, un logiciel est un ensemble de séquences d’instructions interprétables par une machine et d’un jeu de données nécessaires à ces opérations. Le logiciel détermine donc les tâches qui peuvent être effectuées par la machine, ordonne son fonctionnement et lui procure ainsi son utilité fonctionnelle. Les séquences d’instructions appelées programmes ainsi que les données du logiciel sont ordinairement structurées en fichiers. La mise en œuvre des instructions du logiciel est appelée exécution, et la machine est appelée ordinateur ou calculateur.

Un logiciel peut être classé comme système, applicatif, standard, spécifique, ou libre, selon la manière dont il interagit avec le matériel, selon la stratégie commerciale et les droits sur le code source des programmes. Le terme logiciel propriétaire est aussi employé.

Les logiciels sont créés et livrés à la demande d'un client, ou alors ils sont créés sur l'initiative du producteur, et mis sur le marché, parfois gratuitement. En 1980, 60 % de la production et 52 % de la consommation mondiale de logiciels est aux États-Unis. Les logiciels sont également distribués illégalement et la valeur marchande des produits ainsi distribués est parfois supérieure au chiffre d'affaires des producteurs. Les logiciels libres sont créés et distribués comme des commodités produites par coopération entre les utilisateurs et les auteurs.

Créer un logiciel est un travail intellectuel qui prend du temps. La création de logiciels est souvent le fait d'une équipe, qui suit une démarche logique et planifiée en vue d'obtenir un produit de bonne qualité dans les meilleurs délais. Le code source et le code objet des logiciels sont protégés par la convention de Berne concernant les œuvres littéraires.

Typologie

Les logiciels sont couramment classifiés en fonction de:

  • la manière dont ils interagissent avec le matériel, directement pour les logiciels système, ou indirectement pour les logiciels applicatifs et les middleware.
  • l'utilisation cible: les entreprises ou les particuliers.
  • Leur niveau de standardisation. Les deux extrêmes étant le logiciel standard et le logiciel spécifique.

Les deux principales catégories de logiciels sont le logiciel applicatif et le logiciel de système.

    Le logiciel applicatif est destiné à aider les usagers à effectuer une certaine tâche,

    Le logiciel de système est destiné à effectuer des opérations en rapport avec l'appareil informatique.

Les autres types de logiciels sont les applications, les utilitaires, les programmes et les pilotes (anglais driver):

  • Les applications sont utilisées pour effectuer une tâche.
  • Les utilitaires sont utilisés pour manipuler l'ordinateur ou à des fins de diagnostic.
  • Un pilote est un logiciel qui permet d'utiliser un matériel informatique.

Il n'y a pas de distinction claire entre un logiciel standard et un logiciel spécifique, et il existe un continuum entre ces deux extrêmes:

    Un logiciel spécifique est construit dans le but de répondre à la demande d'un client en particulier, ce type de logiciel peut être créé par le département informatique de l'entreprise qui s'en sert, ou alors celle-ci fait appel à un éditeur de logiciel.

    Un logiciel standard est créé dans le but d'être vendu en grande distribution, et répond au plus petit dénominateur commun des besoins de différents utilisateurs. Un logiciel standard s'adresse à un marché anonyme, parfois à la suite d'une expérience pilote répondant aux besoins spécifiques de certains consommateurs.

Selon les droits accordés par le contrat de licence, on parle de :

  • Logiciel propriétaire lorsque l'auteur se réserve le droit de diffuser et de modifier le logiciel.
  • logiciel libre lorsqu’il est permis de l’exécuter, d'accéder au code source pour l'étudier ou l'adapter à ses besoins, redistribuer des copies, modifier et redistribuer le logiciel.
  • Logiciel open source lorsque le code source est ouvert.
  • Logiciel gratuit ou Gratuiciel, ou (freeware en anglais), pour un logiciel propriétaire qui peut être distribué, copié et utilisé gratuitement, sans frais de licence.
  • Partagiciel (shareware en anglais), lorsque l'auteur autorise autrui à diffuser le logiciel,

Pour la sécurité globale des systèmes d'information d'une entité, il peut être nécessaire de définir des profils d'application, afin d'identifier les logiciels critiques sur lesquels il est nécessaire de porter une attention particulière du point de vue de la sécurité.