Développement d'applications web


En informatique, une application web (aussi appelée web app, de l'anglais) est une application manipulable grâce à un navigateur web. De la même manière que les sites web, une application web est généralement placée sur un serveur et se manipule en actionnant des widgets à l'aide d'un navigateur web, via un réseau informatique (Internet, intranet, réseau local, etc.). Les messageries web, les systèmes de gestion de contenu, les wikis et les blogs sont des applications web. Les moteurs de recherches, les logiciels de commerce électronique, les jeux en ligne, les logiciels de forum peuvent être sous forme d'application web. Des appareils réseau tels que les routeurs sont parfois équipés d'une application web dans leur micrologiciel1. Les applications web font partie de l'évolution des usages et de la technologie du Web appelée Web 2.0.

La technique de base

Dans la technologie client-serveur, utilisée pour le World Wide Web, le navigateur Web envoie au serveur des requêtes relatives à des pages Web. Le serveur répond aux demandes en envoyant les pages au navigateur Web. Le navigateur affiche alors les pages à l'utilisateur.

Les applications Web utilisent cette technique pour mettre en œuvre leur interface graphique. Celle-ci est composée de pages créées de toutes pièces par le logiciel lors de chaque requête. Chaque hyperlien contenu dans la page provoque l'envoi d'une nouvelle requête, qui donnera en résultat une nouvelle page. À la différence d'un site web statique où les pages sont des fichiers préalablement enregistrés.

Les pages Web contiennent divers widgets tels des boutons poussoirs, des icônes et des zones de texte, permettant la manipulation de l'application. Chaque manipulation d'un bouton poussoir provoque l'envoi d'une nouvelle requête. Les pages Web peuvent contenir des applets.

Contrairement à d'autres logiciels, une application Web mise en place sur un serveur est immédiatement utilisable par le consommateur sans procédure d'achat et d'installation sur son propre ordinateur, du moment que l'ordinateur du consommateur est équipé d'un navigateur Web et d'une connexion réseau. Ceci évite des interventions des administrateurs système, interventions qui sont souvent plus coûteuses que le logiciel lui-même2.

L'application Web est souvent mise à disposition du consommateur par l'éditeur du logiciel sur ses propres serveurs2 - technique appelée Software as a Service.

L'usage du navigateur Web comme partie client - un logiciel qui est disponible sur de nombreux systèmes d'exploitation - assure la portabilité d'une application Web.

Histoire

Le World Wide Web est un système de documentation hypertexte créé en 1993 pour les besoins du Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN). Le premier navigateur Web (NCSA Mosaic) a été créé la même année par le National Center for Supercomputing Applications (NCSA).

Le World Wide Web a permis aux utilisateurs de se partager des documents et des images plus rapidement que via le courrier électronique et plus facilement que via le partage de fichiers.

Le nombre grandissant de documents publiés a rendu rapidement les moteurs de recherche nécessaires pour les retrouver : l'utilisateur entre un mot clé, le serveur Web effectue la recherche, puis envoie le résultat sous forme d'un document.

Les moteurs de recherche ont été mis en œuvre par extension du serveur Web.

En 1995, le NCSA publie la norme industrielle CGI, qui spécifie quelles sont les modalités d'extension d'un serveur Web, dans le but de le brancher avec un logiciel applicatif - par exemple un moteur de recherche.

La technologie des applications Web a évolué très rapidement entre 1994 et 2000, où plusieurs logiciels de serveurs Web réservés à cet usage sont sortis sur le marché un après l'autre, ainsi que des améliorations des navigateurs Web.

Les premières applications Web souffraient d'une maniabilité et d'une ergonomie inférieure aux applications client. Est appelée Rich Internet Application une application Web qui offre une maniabilité et une ergonomie équivalente à une application client. Le terme Rich Internet Application est apparu la première fois dans une publication de Macromedia en 2002.

Utilisations

Système de gestion de contenu

La technologie des applications web permet de nombreux usages. Les usages populaires sont les moteurs de recherche, le webmail, le commerce électronique et les jeux en ligne. Un moteur de recherche est une application web qui recherche des documents. Un webmail est une application web pour recevoir et envoyer du courrier électronique. Un système de gestion de contenu est une application web qui présente des documents. La présentation des documents est similaire à celle d'un site web, cependant les documents sont générés par le logiciel lors de chaque demande. Le système de gestion de contenu effectue les traitements nécessaires à la mise en forme et la présentation des documents.

 • Un weblog est un système de gestion de contenu ou des éléments de contenu sont présentés dans l'ordre chronologique de leur date de création.

 • Un wiki (de l'hawaïen wikiwiki qui signifie vite) est un système de gestion de contenu qui vise à simplifier la création collaborative des documents. Il autorise plusieurs personnes à effectuer des modifications simultanées, et est équipé d'espaces de discussion6.

 • Un site web marchand est un système de gestion de contenu, ou le contenu sont des annonces concernant des produits. Il est utilisé pour la vente par correspondance. Les visites et les opérations d'achat sont enregistrées à des fins de marketing. Les sites web marchands sont utilisés aussi bien pour la vente des produits d'une société que pour des ventes entre particuliers ou des ventes aux enchères.

Un jeu par navigateur est un jeu vidéo réalisé sous la forme d'une application web. Un logiciel de forum permet des discussions ouvertes entre des utilisateurs : un utilisateur écrit un message, et ce message peut être lu par tous les autres utilisateurs. Les logiciels de forums sont parfois réalisés sous forme d'application web. La messagerie instantanée (anglais chat) permet l'échange instantané de messages texte entre différents utilisateurs. Les logiciels de messagerie instantanée sont parfois réalisés sous forme d'application web. Les messages peuvent être transmis à un autre utilisateur du logiciel, ou un téléphone portable via le short message service (abrégé SMS). Google Maps est une application web qui permet de consulter des cartes géographiques du monde entier. Facebook est une application web qui permet à chaque utilisateur de se constituer un réseau social (amis, associés, personnes qui partagent les mêmes centres d'intérêt).